Archives de
Catégorie : Parties Communes

Réparation de la barrière

Réparation de la barrière

Depuis quelques jours, la barrière ne descendait pas totalement à l’horizontal jusqu’à l’aimant servant de ventouse pour éviter que l’ouverture ne soit forcée.

Marc et Yannick du conseil syndical sont intervenus ce dimanche pour la remettre en état de fonctionnement normal.

Voici un rapide compte rendu de l’intervention :

C’était la clavette en bout de moteur qui bougeait car elle n’était pas vissée à fond, une bavure empêchait le serrage complet de l’écrou.

La clavette en passant devant les capteurs indique la fin d’ouverture et de fermeture de la lisse. Et c’est d’ailleurs comme cela que la clavette s’était mise de travers la dernière fois où le capteur avait été cassé.

Nous l’avons démonté, ébavuré et resserré à fond, puis réglé les capteurs descente et montée

Ensuite, nous avons réglé la lisse en longueur, puis le coffre en latéral et bloqué les 4 boulons au sol.

Au final, avec une lisse tordue, on arrive à tomber exactement sur la ventouse !

A nouveau un grand merci aux courageux du conseil syndical qui savent prendre sur leur temps personnel pour le bien de tous.

Conséquences de la neige

Conséquences de la neige

Suite à l’épisode neigeux de cette fin janvier, plusieurs arbres de la résidence ont été abimés.

Des branches sont cassées, certaines sont assez grosses. Voici les photos des 3 arbres touchés :

Un saule sur le placeau à l’entrée de la résidence

Un prunus face à l’entrée du n°2

Un cèdre sur le rond point arrière (son côté nord est particulièrement touché, et il est maintenant étêté)

Le conseil syndical a demandé via le syndic une intervention de l’arboriste qui s’occupe de nos arbres.

Ce samedi 2 février 2019, de la fin de la matinée jusqu’au début d’après midi, la société Cléonis est intervenue rapidement.

La personne a dû monter dans les 3 arbres pour couper les branches cassées mais pas encore tombées au sol.

Les grosses branches qui ne passaient pas dans le broyeur ont été débitées et mises en tas (un sous le cèdre, un autre à côté du saule).

Les voies sont maintenant dégagées et il n’y a plus de risque qu’une branche cassée en hauteur tombe au sol.

Nouvelles boites aux lettres

Nouvelles boites aux lettres

La première semaine de décembre, le conseil syndical a distribué aux occupants de la résidence les clés pour les nouvelles boites aux lettres. Puis, entre le 10 et le 12 décembre, nos nouvelles boites aux lettres ont été posées.

Il reste quelques ajustements à réaliser pour que le chantier soit totalement finalisé, mais globalement la pose a été réalisée correctement.

Les nouvelles portes sont plus épaisses que les précédentes et de ce fait, l’ouverture/fermeture des portes est plus silencieuse.

Voici en photos nos nouvelles batteries de boites aux lettres pour que vous puissiez vous rendre compte des différents choix de couleurs selon les escaliers. Tous les choix se sont portés sur des batteries bi-ton : une couleur pour les portes, et une autre plus soutenue pour les caissons. La poubelle et le panneau d’affichage jouxtant les boîtes aux lettres sont assortis.

A propos des locaux poubelles

A propos des locaux poubelles

Il a été observé dans les locaux des poubelles un certain laisser-aller au savoir vivre.

Les parties communes appartiennent à tous, et sont donc une extension de votre appartement. En conséquence, il faut considérer ces espaces, non pas comme une décharge, mais comme un lieu à conserver aussi propre que possible et donc ne pas éparpiller vos ordures à même le sol.

Même si l’agent d’entretien doit entretenir ces locaux, merci de lui témoigner un minimum de respect en lui évitant de ramasser ce qui a été sciemment parsemé au sol par indifférence.

Si toutefois, comme en période de fêtes les containers du local poubelles le plus proche de votre appartement sont pleins, il reste des solutions respectueuses pour ses voisins ainsi que pour l’homme de ménage :

  • Répartir ses ordures dans différents containers/locaux poubelles. Il existe un local pour chaque escalier de la résidence, ils sont espacés de 30 mètres, il n’est donc pas difficile de se rendre d’un local à un autre.
  • Tasser ce qui se trouve dans les containers pour libérer de la place.
  • Regrouper ses ordures qui n’entrent dans aucun container dans un carton et le disposer proprement au sol, ou les déposer dans un carton déjà présent.
  • Si vraiment tout est plein, pourquoi ne pas attendre quelques jours que les containers soient vidés en stockant vos déchets temporairement chez vous (sur votre balcon ou terrasse par exemple)

Toutes ces alternatives devraient permettre une diminution des déchets étalés sur le sol et conserver des locaux poubelles acceptables.

 Vous feriez ça chez vous ?

En vous remerciant pour votre coopération à la propreté de la résidence.

étanchéité autour des câbles télécom

étanchéité autour des câbles télécom

Lors d’orages ou de fortes pluies, nous avions de l’eau qui entrait de façon très importante au niveau -2 du bâtiment D (n°2) devant l’ascenseur. Cette eau arrivait par les fourreaux télécoms directement depuis l’extérieur.

 

Comme plusieurs opérateurs interviennent sur le raccordement télécom, il était complexe de savoir qui devait boucher ces fourreaux. Nous avons toutefois réussi à faire intervenir Orange afin qu’il obture les fourreaux  dans la « chambre de tirage » (voir photos) qui se trouve dans notre propriété dans la haie prés de la barrière.

Le technicien a obturé les 6 fourreaux avec un système qui se gonfle autour du câble dans le fourreau. C’est fait dans les règles de l’art et nous avons découvert ce système ingénieux lors de la pose. Il restera dorénavant à surveiller lors d’un prochain orage que le bâtiment D reste sec, et également que cette chambre se vide progressivement après les pluies.

Merci a Marc et Yannick d’avoir suivi cette intervention.

déplacement interrupteur avant nouvelles boites aux lettres

déplacement interrupteur avant nouvelles boites aux lettres

Au n°3, la nouvelle batterie de boites aux lettres (changement voté en A.G.) qui sera posée d’ici la fin de l’année sera plus grande que celle en place actuellement.

Il est donc nécessaire de déplacer l’interrupteur qui se situe le long des boites. Plutôt que de faire appel à une entreprise, ce déplacement a été effectué par le conseil syndical afin de réduire les frais au maximum.

Ces travaux ont été effectués samedi 30 juin par Marc, Thierry, Yannick et Albert.

Dans le bruit …  et la poussière.

La saignée terminée

Le fil électrique bientôt en place

La finition a été faite en reprenant le revêtement original. L’interrupteur ainsi positionné est aussi bien plus accessible.